Captations

ARTE rend hommage à Scelsi, à l’occasion du 30e anniversaire de sa mort. Des concerts inédits, dirigés par le chef d’orchestre Aldo Brizzi permettent au spectateur de découvrir l’univers surréaliste et radical de ce compositeur italien du XXème siècle.
Okanagon, pièce pour tam-tam, harpe et contrebasse fut poétiquement surnommée par Giacinto Scelsi lui-même « le battement du cœur de la terre ». Scelsi l’avait composée en 1968.
Ixor IV est une œuvre pour cor de basset rarement jouée, sinon inédite du répertoire de Giacinto Scelsi.
Uaxuctum est une œuvre pour chœur et orchestre. Sous-titrée « la légende de la cité maya détruite par eux-mêmes pour des raisons religieuses », cette pièce hautement vibratoire nous plonge au cœur de la proposition scelsienne de rejoindre le centre du son. Enregistrée avec le choeur et l’orchestre philharmonique de Radio France à l’auditorium de Radio France, le 2 septembre 2017, sous la direction d’Aldo Brizzi. 
Réalisation : Sebastiano d’Ayala Valva
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close